mercredi, septembre 28, 2022
mercredi, septembre 28, 2022
AccueilÉconomie"En 2021, Ingérop devrait faire mieux" qu'avant la crise sanitaire (Yves Metz)

« En 2021, Ingérop devrait faire mieux » qu’avant la crise sanitaire (Yves Metz)

Ingérop va bien ! Après une légère baisse d’activité en 2020 (-5%, 246 millions d’euros de chiffre d’affaires), la société d’ingénierie s’est plus que redressée. « Une bonne surprise », se félicite Yves Metz, son P-DG, lors d’un entretien accordé à Batiactu au siège d’Ingérop. Au-delà du niveau d’activité de l’entreprise, le dirigeant y évoque les axes de développement, les contrats structurants en France comme à l’international, les problématiques autour de l’emploi, mais aussi des pistes de réflexion pour améliorer la considération des métiers de l’ingénierie, dressant ainsi un large panorama sur le secteur d’activité qui l’occupe.

Batiactu. Après le creux de 2020, quel bilan devrait tirer Ingérop de l’année 2021 ?

Yves Metz. Nous avons connu un fort rebond, et le chiffre d’affaires devrait progresser de 10% cette année, pour atteindre 270 millions d’euros. Nous devrions donc faire mieux qu’en 2019 (260 millions d’euros, NDLR), ce qui est une bonne surprise. De même, nous retrouvons un niveau de rentabilité similaire à ce que nous connaissions avant la crise sanitaire, entre 5,5 et 6%.

 

Batiactu. Ce rebond s’explique-t-il davantage par un report de l’activité ou par des commandes nouvelles ?

Il vous reste 80% à découvrir.

Lille