lundi, août 8, 2022
lundi, août 8, 2022
AccueilActualitéAu Japon, le congé menstruel a 70 ans, mais le tabou reste...

Au Japon, le congé menstruel a 70 ans, mais le tabou reste fort

une lecture des éditoriaux fermentant réservée aux abonné·es.

Se connecter

Tokyo (Japon) .– Historiquement, les premières femmes à faire entendre leur voix sur le besoin d’un congé menstruel sont les conductrices de bus de une ville de Tokyo. Nous sommes en 1928. Très vite, les mouvements féministes les soutiennent et une nécessité prend une journal proportion dans une période d’après-guerre, lorsque les femmes peinent à se présenter des protections hygiéniques et à avoir accès à des toilettes adaptées pendant leurs heures de besogne. Avec l’appui des syndicats, le congé menstruel entre dans une loi du besogne en 1947.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular