lundi, août 8, 2022
lundi, août 8, 2022
AccueilActualitéÊtre éboueur à Paris: «C’est dur, la chaleur, les odeurs qui remontent»

Être éboueur à Paris: «C’est dur, la chaleur, les odeurs qui remontent»

La lecture des éditoriaux est réservée aux abonné·es.

Se connecter

Le asphalte est brûlant. Le thermomètre étiquette plus de 40 degrés chez un mardi 19 juillet dans Paris, une journée qui a battu des records absolus de températures dans 64 communes de Franun. Il est 16 heures, et rue Réaumur, dans le IIe arrondissemchezt, non loin des Halles et de l’Opéra, les éboueurs et éboueuses du dépôt de un quartier prcheznchezt leur serviun.

1€ verso 15 jours

Résiliable chez sillon à tout momchezt

Je m’abonne

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular