mercredi, juillet 6, 2022
mercredi, juillet 6, 2022
AccueilAnimauxdes éléphanteaux jumeaux naissent en captivité, une première depuis 1941

des éléphanteaux jumeaux naissent en captivité, une première depuis 1941

« Les bébés sont relativement petits, mais ils sont en bonne santé », a souligné la directrice de l’Orphelinat des éléphants de Pinnawala, le principal du pays.

Article rédigé par

Publié le 31/08/2021 17:29

Mis à jour le 31/08/2021 17:39

Temps de lecture : 1 min.

Un événement rare en captivité. L’éléphante Surangi, 25 ans, a donné naissance mardi 31 août, à l’Orphelinat des éléphants de Pinnawala, au Sri Lanka, à des jumeaux, deux petits mâles en bonne santé, ont annoncé les responsables de cette institution.

Il s’agit de la première naissance d’éléphanteaux jumeaux en captivité au Sri Lanka depuis 1941, selon l’expert Jayantha Jayewardene. « Les deux éléphanteaux et la mère se portent bien », a déclaré à l’AFP Renuka Bandaranaike, directrice de l’Orphelinat des éléphants de Pinnawala, le principal du pays, qui abrite 81 éléphants. « Les bébés sont relativement petits, mais ils sont en bonne santé », a-t-elle souligné.

Le gouvernement a annoncé fin août des mesures plus strictes pour protéger et préserver des mauvais traitements ces animaux, qui sont considérés comme sacrés dans ce pays à majorité bouddhiste. De nombreux riches sri lankais, dont des moines bouddhistes, possèdent des éléphants en tant qu’animal domestique, mais de nombreux cas de maltraitance sont rapportés.

La nouvelle loi prévoit, en cas d’infraction, la confiscation de l’animal par l’Etat et jusqu’à trois ans de prison. Le Sri Lanka compte environ 200 éléphants domestiqués, et 7 500 vivant dans la nature. La capture d’éléphants sauvages est un crime passible de la peine de mort, mais les poursuites sont rares.

Les défenseurs des droits des animaux estiment que plus d’une quarantaine d’éléphants nouveau-nés ont été volés dans les parcs nationaux pour les domestiquer au cours des quinze dernières années.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular