mercredi, juillet 6, 2022
mercredi, juillet 6, 2022
AccueilÉconomieAkzonobel pourrait manquer de peinture bleue

Akzonobel pourrait manquer de peinture bleue

Si des travaux de peinture bleue étaient prévus dans une salle de bains, pas sûr qu’ils pourront avoir lieu. Tout au moins, si vous aviez prévu d’utiliser une marque du groupe Akzonobel (Dulux, Sikkens…). En effet, dans un entretien accordé à Bloomberg, Thierry Vanlancker, PDG du groupe, a annoncé des difficultés d’approvisionnement, notamment des additifs et adjuvants servant à fabriquer les teintes de bleu. Ironie du sort : Akzonobel a choisi comme couleur de l’année 2021 : le bleu clair aérien. Mais à l’époque, rien ne prédestinait le bleu à son avenir incertain.

 

« une teinte de base qui est extrêmement difficile à obtenir »

« Il y a une teinte de base qui est extrêmement difficile à obtenir », a souligné le dirigeant, ajoutant que « cela crée un chaos complet« . En effet, il faut entre 50 et 60 composants pour fabriquer une peinture. Contacté par Batiactu, Akzonobel en France nous a confirmé ces difficultés au niveau groupe, précisant que cela pourrait impacter non seulement la peinture décorative mais aussi d’autres segments d’activités comme la peinture automobile. Thierry Vanlancker a aussi pointé du doigt des perturbations sur la chaine d’approvisionnement en fer blanc qui sert à produire les pots métalliques, obligeant la société à expédier des pots vides d’un pays à l’autre pour le remplissage. Enfin, il a aussi noté des problèmes sur certaines peintures murales extérieures en raison de l’indisponibilité d’un additif nécessaire pour les rendre imperméables. L’industriel, qui a présenté les résultats de son 3è trimestre, a précisé à cette occasion que « les coûts des matières premières et autres coûts variables avaient augmenté de 278 millions d’euros comparé à la même période de l’année dernière ». Côté perspectives, il s’attend à des contraintes d’approvisionnement encore pendant 6 à 9 mois.

Une pénurie qui dure depuis plusieurs mois

 

Il faut dire que le secteur des industries des peintures, encres, couleurs, colles et adhésifs et préservation du bois tire la sonnette d’alarme depuis plusieurs mois déjà. En France, dès mars, la Fipec, qui représente les entreprises industrielles spécialisées dans la fabrication de mélanges chimiques, soulignait déjà que certaines substances indispensables à la fabrication de peintures, colles, encres, enduits, vernis et autres mélanges pour les secteurs de l’automobile, du bâtiment ou encore de l’aéronautique n’étaient plus disponibles. L’organisation évoquait l’origine de cette situation : « La crise vient en partie de Chine, où le pays a préféré approvisionner son marché intérieur, ce qui a entraîné une pénurie des matières premières et une flambée des prix des conteneurs, mais également du Texas et d’Allemagne avec des sites industriels en maintenance « , expliquait Gilles Richard, délégué général de la Fipec.

 

Cette situation profitera-t-elle à d’autres marques ? Si Cromology (Tollens, Zolpan…) ne souhaite pas communiquer sur le sujet, Onip et Benjamin Moore nous confiaient ne pas avoir observé pour l’instant de soucis sur la couleur bleue.

 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular