mardi, juillet 5, 2022
mardi, juillet 5, 2022
AccueilÉconomieLa route oubliée des plans de relance des pays européens

La route oubliée des plans de relance des pays européens

Au plus fort de la crise covid, le secteur des mobilités a été l’un des plus touchés dans le monde. Le trafic automobile a chuté de 65% lors de la première vague de la pandémie, jusqu’à -90% pour le transport ferroviaire dans certains pays. Les pertes liées au transport de marchandises est estimée à 800 milliards d’euros dans le monde. C’est ce que rappellent Routes de France, l’ERF (fédération européenne de la route), la FNTP, la CICA (Confederation of International Contractors’ association) et la FIEC (Fédération de l’Industrie européenne de la construction) dans une étude [dont une partie est disponible en téléchargement à la fin de l’article en français] visant à évaluer l’impact de la crise sur les mobilités, et notamment sur la route, ainsi que les politiques de relance dans 11 pays européens.

 

L’effet de cette crise sera sans doute durable, relève l’étude. Car même si la situation devrait se redresser, le transport de passagers pourrait baisser de 4% entre 2030 et 2050, par rapport à la période précédant l’épidémie de covid-19. Le transport aérien serait le plus touché, mais le ferroviaire et les transports publics seront également impactés en raison de la baisse des trajets domicile-travail. Le fret le serait également, dans une moindre mesure (en retrait de moins de 3% entre 2030 et 2050), du fait de la recherche de chaînes d’approvisionnement plus courtes.

Il vous reste 72% à découvrir.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular