jeudi, juin 30, 2022
jeudi, juin 30, 2022
AccueilÉconomieune prise de conscience lente mais réelle de la dégradation du réseau

une prise de conscience lente mais réelle de la dégradation du réseau

« Le patrimoine des infrastructures n’est pas géré comme les autres ! Les gestionnaires savent qu’ils doivent investir dans un bâtiment pour le conserver mais pensent que, comme le patrimoine routier a une durée de vie plus longue donc il peut attendre. » L’objectif de l’Observatoire national de la route (ONR), dont la 5e édition a été publiée le 25 novembre 2021, est justement de sensibiliser les gestionnaires pour inverser ce constat dressé par Didier Colin, directeur général de l’Idrrim (Institut des routes, des rues et des infrastructures pour la mobilité), lors de la présentation des résultats de l’enquête.

, poursuit-il. Pour autant, au regard des résultats de l’ONR recueillis depuis 2017,

.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular