AccueilFestivalLa préfecture de la Drôme interdit la foire du Dauphiné

La préfecture de la Drôme interdit la foire du Dauphiné

La préfecture de la Drôme a annoncé l’interdiction de la foire du Dauphiné, à Romans-sur-Isère, considérant la dangerosité du site. Elle n’accepte plus que la Foire du Dauphiné se tienne sur son site historique, près d’une zone industrielle à risques.

L’annonce est officielle, la préfecture de la Drôme a indiqué aux organisateurs de la Foire du Dauphiné 2021, qu’elle interdit l’événement. En cause, le voisinage direct du site de la Foire, à Romans-sur-Isère, notamment une usine classée Seveso. La préfecture indique qu’elle demande aux organisateurs le déménagement de leur site depuis 10 ans. La foire devait se tenir entre le 25 septembre et le 3 octobre.

Une zone à fort risque industriel

Cette décision s’appuie sur l’avis défavorable de la sous-commission de sécurité rendu le 24 août 2021, considérant la dangerosité du site, localisé dans un périmètre industriel à risques de nature à compromettre gravement la sécurité des exposants et du public. Cet avis avait été transmis à Madame la maire de Romans-sur-Isère assorti d’une mise en demeure d’interdire l’évènement dans le cadre de ses pouvoirs de police.

« Celle-ci ayant fait part, en réponse, de sa décision de ne pas statuer sur la tenue de la Foire, il revenait à la préfète de la Drôme d’exercer son pouvoir de substitution, en application des articles R.143-24 du code de la construction et de l’habitation et L2215-1 du Code général des collectivités territoriales, en vue de garantir la sécurité des personnes face au risque industriel majeur caractérisé depuis plus d’une décennies sur le site du Parc des Expositions » précise la préfecture dans un communiqué.

Le déménagement tarde

Les autorités disent avoir prévenu l’organisation “chaque année depuis 10 ans” de la nécessité de déplacer l’évènement. “Des promesses ont été faites en 2012 visant un déménagement au plus tard en 2016, nous sommes en 2021,” a fait remarquer la préfète de la Drôme. Mais de son côté, le directeur de la Foire indique que le processus de déménagement demande du temps : “un site a été trouvé, le projet de déménagement est acté, on demandait encore 3 ans de délais”, explique-t-il. “Si la préfecture nous avait signifié son intention d’empêcher la Foire avant, nous aurions peut-être pu trouver une solution pour la déplacer cette année en attendant que le nouveau site soit construit. Mais là, on a été prévenu un mois et demi avant la Foire, c’était impossible.” Le responsable fait par ailleurs remarquer qu’un centre commercial, installé à quelques centaines de mètres de là, n’est pas inquiété. Et pour cause, la Foire se tient en partie sous des chapiteaux en extérieur, ne permettant pas de protection en cas d’incident dans les entreprises voisines. Finalement, la Foire qui se tient depuis 91 ans sera donc annulée pour la deuxième fois de suite, après l’interruption pour cause de crise du Covid l’an dernier. 

500 exposants impactés

Restent les principales victimes : les exposants et leurs clients potentiels. La Foire du Dauphiné est la plus importante de la région Auvergne-Rhône-Alpes en dehors de celle de Lyon. Elle attire chaque année quelque 120 000 visiteurs pendant 9 jours. Pour les exposants, il s’agit donc d’une nouvelle difficulté, alors que la crise du Covid tarde à s’apaiser. L’entreprise de création et de fabrication de cuisines Ambiance Déco Ligne Michel Deroux est présente à la foire chaque année depuis 44 ans. Son gérant, Gilbert Achard, regrette “un choc économique pour la région. Moi je la préparais depuis le mois d’avril pour présenter de nouveaux produits”, explique-t-il. “Vous imaginez, 120 000 personnes, pour des artisans, c’est une visibilité énorme. Et après la crise du Covid, les clients ont besoin de retrouver des relations humaines avec leurs artisans et avec les acteurs locaux”. Désormais, cet artisan et ses confrères s’inquiètent pour les prochaines années : l’organisation parviendra-t-elle à trouver un autre site en attendant que ses nouveaux locaux soient prêts ? Réponse dans un an.

En attendant « La préfecture et l’ensemble des services de l’État en Drôme se tiennent à la disposition des parties prenantes à cet évènement afin d’apporter leur appui juridique et technique à la mise en oeuvre d’une solution temporaire d’implantation et dans l’l’accompagnement du projet d’implantation pérenne qui devrait voir le jour dans les prochaines années » répond la préfecture de la Drôme.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments