AccueilFestivall'édition 2022 annulée à cause de la situation sanitaire

l’édition 2022 annulée à cause de la situation sanitaire

La 148ème édition du Carnaval de Granville n’aura donc pas lieu du 25 février 2022 au 1er mars comme attendu. C’est la situation sanitaire, cette année encore, qui oblige les organisateurs à renoncer à cette grande fête populaire qui rassemble d’ordinaire jusqu’à 150 000 personnes.

C’est une information qui tombe comme un couperet sur Granville et la Normandie ce 15 janvier 2022. La grande fête populaire du Carnaval est une nouvelle fois annulée. La 148ème édition de son Carnaval, entré officiellement au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO en 2016, n’aura pas lieu. En 2021, les organisateurs avaient déjà renoncé à l’évènement dans sa forme classique : quatre jours de grandes cavalcades, de fête et de concerts, dans les rues de la cité portuaire. Il faut à nouveau se rendre à la raison : “nous ne poursuivrons pas l’organisation du Carnaval de Granville 2022, qui aurait dû se dérouler du 25 février au 1er mars. En décembre, nous avions déjà dû renoncer à l’implantation du chapiteau et à la tenue des bals. Nous avons entre temps travaillé sur différents scénarios pour essayer de maintenir les autres animations. La mairie de Granville nous a accompagné jusqu’au bout”, explique le Comité d’organisation dans un communiqué de presse, ce samedi 15 janvier 2022. 

Depuis des semaines les organisateurs tentaient de tout déployer pour maintenir l’organisation du Carnaval. “Malheureusement, la situation sanitaire actuelle ne permet pas au préfet de nous autoriser la tenue de l’événement à ce jour. Comme il l’a exprimé cette semaine, il ne sait ni s’il le pourra, ni quand.”

Laisser défiler 100 à 150 000 personnes dans des rues étroites et un esprit de fête est inenvisageable cette année encore. Et l’hésitation des autorités était devenue intenable pour les associations engagées dans cet événement. 

Les moyens humains et financiers qu’il faudrait engager pour préparer un événement dont la tenue est plus qu’incertaine pourrait mettre en péril certaines de ces associations. De plus, les mesures qui pourraient être en vigueur à la fin du mois de février ne nous laissent imaginer qu’une pâle copie du carnaval que nous connaissons. Un carnaval « dans le respect des gestes barrières » ne peut satisfaire personne.

Comité d’Organisation du Carnaval de Granville

A peine révélée, cette information ne laisse pas insensible les habitués. De nombreux Normands réagissent sur les réseaux sociaux.
Même si le carnaval est historiquement et culturellement programmé à la date chaque année que nous savons tous, ne serait il pas une possibilité exceptionnelle de le programmer en mai ou juin cette année?”, s’interroge l’un d’entre eux. “Le passe vaccinal c’est jusqu’au 31 juillet, donc impossible”, lui répond un autre. 

En effet, le carnaval, créé dès l’origine pour oublier les difficultés de l’hiver, fêter les pêcheurs de morue et mardi Gras, arrive désormais à une mauvaise période : la plus propice à une importante circulation du virus. En 2021, ce fût le même scénario. Sera t-il envisagé de repousser la date en 2023 pour être certain qu’il soit cette fois maintenu ? L’idée va peut-être faire son chemin petit à petit pour s’adapter au Covid.

Car l’optimisme n’a pas suffi cette année encore. Tout était prêt pour 2022, même les reines avaient été élues et les concerts programmés. Jusqu’au bout les organisateurs ont voulu y croire alors qu’en 2021, le carnaval avait été annulé dès le mois d’octobre.

“Le carnaval, c’est justement la consécration de l’échange entre tous, du mélange de la population, des générations, des moments de convivialité autour des repas, c’est le moment de la fête, de la danse, des embrassades, des retrouvailles. Nous mesurons la déception de tous, et c’est avec l’espoir de retrouver un vrai carnaval en 2023 que nous prenons cette décision”

Comité d’Organisation du Carnaval de Granville

En 2021, quelques actions et lâchers imprévus de confettis sur Granville avaient animé les rues malgré tout.  “VACCINUS III, le roi qui avait prévu d’annoncer l’approche de son règne ne s’avoue pas complètement vaincu et devrait s’adresser à vous dans les prochains jour”, annonce le comité d’organisation, l’âme en peine. 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments