mercredi, juillet 6, 2022
mercredi, juillet 6, 2022
AccueilFestivalsoupçon de favoritisme sur le marché public de la Fête des Lumières...

soupçon de favoritisme sur le marché public de la Fête des Lumières 2018

Des soupçons de favoritisme pèsent sur le marché public de la Fête des Lumières 2018. Ce sont les conclusions d’une enquête préliminaire menée par le parquet de Lyon. Le scénographe Damien Fontaine aurait été retenu pour un appel d’offre de manière déloyale.

Une enquête préliminaire du parquet de Lyon conclut une possibilité de favoritisme concernant le marché public de la Fête des Lumières 2018. Les soupçons portent notamment le scénographe Damien Fontaine qui aurait bénéficié d’informations privilégiées pour être retenu à un appel d’offre.

L’enquête fait état de tractations dans la phase de négociation du marché. Elles auraient directement bénéficié à Damien Fontaine. Au détriment d’un autre candidat à l’appel d’offre : l’artiste Milosh Luczynski.

Des échanges entre Damien Fontaine et son producteur Jean-François Zurawik, à l’époque directeur de la manifestation lyonnaise, ont notamment été mis en lumière par l’enquête. Ces échanges auraient eu lieu avant l’ultime réunion de négociation pour l’obtention du projet. Décédé en octobre 2020, Jean-François Zurawik était une personnalité emblématique de la Fête des Lumières.

Le scénographe Damien Fontaine conteste avoir obtenu des informations privilégiées pendant l’appel d’offre. Cette semaine, le dossier a été transmis aux personnes potentiellement mises en cause. Les protagonistes et leurs avocats auront alors jusqu’au 20 décembre pour communiquer leurs observations.

D’après le journal Le Monde qui a révélé l’affaire, l’avocate constituée partie civile de Milosh Luczinski, entend solliciter le parquet. Objectif : auditionner les élus à l’époque en responsabilité à la mairie et questionner leur rôle dans l’affaire.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular