AccueilFestivalvotez pour le Trophée des Lumières et tentez de gagner un week-end...

votez pour le Trophée des Lumières et tentez de gagner un week-end gastronomique

Cette année encore, à l’occasion de la Fête des Lumières, nous vous invitons à voter pour votre œuvre préférée. L’œuvre qui aura réuni le plus de voix recevra le Trophée des Lumières France 3 Auvergne-Rhône-Alpes/Ville de Lyon. Vous avez jusqu’à samedi 11 décembre 16h, pour participer (et tenter de remporter un week-end gourmand à Lyon).

A qui sera décerné le Trophée des Lumières 2021 ? Pour le savoir, nous vous donnons rendez-vous le samedi 11 décembre sur notre site internet. Mais, d’ici là, nous vous proposons de participer au scrutin. C’est devenu une habitude, chaque année, à l’occasion de la Fête des Lumières de Lyon (qui se déroule à Lyon du 8 au 11 décembre 2021), France 3 Auvergne-Rhône-Alpes récompense l’installation plébiscitée par le public.

Pour voter, il vous suffit de choisir votre oeuvre préférée parmi les douze œuvres détaillées ci-dessous, de valider et de renseigner vos nom et prémon..    

Quai Romain Rolland 

Fête des lumières 2021 – [AB] Géométrie variable par: Caty Olive / Quai Romain Rolland

© Caty Olive

[AB] géométrie variable par Caty Olive 
Cette oeuvre pose sur l’allée arborée du Quai Romain Rolland un sillage lumineux visible des deux rives. De fines perches de lumière trouvent leur position à la ramure des platanes de la promenade plantée. Projetant des directions variables selon la morphologie et les inflexions des arbres, la série de perches trace une géométrie du hasard. Basée sur un principe de flux continu, comme la Saône sa voisine, la lumière dynamique et douce invite à une promenade contemplative. Pour [AB] géométrie variable, l’artiste Caty Olive s’inscrit dans une démarche engagée d’économie circulaire. Elle réemploie des matériaux issus d’une scénographie créée pour les Nuits Sonores de 2016 par Trafik.  

Place de la république 

Fête des lumières 2021 – Frame Perspective par Olivier Ratsi / Place de la république

© Olivier Ratsi

Frame Perspective par Olivier Ratsi
Disposés sur le bassin de la place de la République, les 56 cadres lumineux de Frame Perspective sont placés en deux rangées parallèles et se succèdent, formes géométriques alignées et démultipliées, sur une composition sonore de Thomas Vaquié. Leur perspective est souligner par une composition lumineuse organique, évoquant une respiration. L’œuvre d’Olivier Ratsi joue avec la perception du public: le point de fuite de l’œuvre se découvre au rythme des respirations lumineuses et la vision à 360° est d’autant percutante en écho avec les reflets sur l’eau des cadres.  

Parc Blandan 

Fête des lumières 2021 : Games of light par le Groupe LAPS / Parc Sergent Bandan

© LAPS

Games of light Artiste par le Groupe LAPS
Cette aire de jeux aux allures de fête foraine investit et illumine le Parc Blandan, pour réveiller l’âme joueuse des petit.e.s et des grand.e.s ! Disséminées dans la zone centrale du parc, une dizaine d’installations lumineuses et sonores, ludiques et interactives, s’offrent à la déambulation des familles. Le terrain de jeu s’inspire des célèbres Puissance 4, Simon, Snake ou encore Just Dance pour ponctuer l’excursion de stratégie, humour et technologies interactives. 

Cathédrale Saint-Jean

Fête des lumières 2021 : Iris par AV Extended / Cathédrale Saint-Jean

© KG

Iris par AV Extended

Partant du principe que la vision humaine se situe essentiellement dans ce que nous appelons le visible, et que notre vision du monde dépend de la lumière, le projet IRIS, à travers un mapping soigné, questionne la complexité et la multiplicité des regards, des traductions visuelles du monde visible par la lumière. L’œil de la Cathédrale offre un nouveau regard sur la ville, une vision positive et féérique. Spectacle d’architecture décliné en sept tableaux représentant nos formes de perception, IRIS marie vidéo projection et laser, et s’accompagne d’une bande sonore élaborée par le compositeur ENA ENO.      

Berges du Rhône

Fête des lumières 2021 : La Rivière par Cédric Le Borgne / Berges du Rhône :

© Cédric Le Borgne

La Rivière par Cédric Le Borgne

Trois immenses carpes koï se poursuivent dans le ciel, au­dessus des berges du Rhône. Etres de lumière aux nageoires de danseuses orientales, créatures spectaculaires aux dimensions mythologiques, à la fois majestueuses et sauvages, elles renvoient le passant à sa propre échelle face à une nature qu’il croyait avoir domestiquée. Une invitation à faire halte sous les étoiles en cet espace préservé, niché au creux de la ville, où la Croix-Rousse illuminée devient spectacle à contempler. Célébrer le privilège de goûter un moment hors du temps au bord du fleuve et se souvenir peut-être qu’il pourrait en crue.  

Place Bellecour 

Fête des lumières 2021 : La vague par Sébastien Lefèvre / Place Bellecour

© Sébastien Lefèvre

La vague Artiste par Sébastien Lefèvre

Au cœur de l’immense place Bellecour, cheville d’articulation de la Presqu’île, s’élèvent des centaines d’écailles souples ondulant sous le souffle d’une légère brise. L’onde, surgit du sol, prend la forme d’une vague, telle les embruns, évanescente par la légèreté des voiles blanches ondoyantes dans la lumière. L’éclairage dynamique et rythmé joue sur les teintes d’une lumière en camaïeu. Le public est au pied d’une ossature souple, vaporeuse et lumineuse qui le domine et le transporte dans un univers poétique et abstrait, c’est un ensemble de particules vibrantes qui prend vie devant nos yeux. L’environnement sonore composé et interprété par le flutiste Jocelyn Mienniel soutient l’œuvre plastique, berçant le spectateur dans un flux musical et sériel.  

Place des Terreaux 

Fête des lumières 2021 : Le lapin dans la lune par Renato Gonzales / Place des Terreaux

© Renato Gonzales

Le lapin dans la lune par Renato Gonzales

Spectacle en vidéomapping, Le Lapin dans la Lune est basé sur un conte traditionnel d’origine mexicaine dans lequel le dieu Quetzalc6atl / Serpent à plumes émerge du cosmos et voyage jusqu’à la terre pour explorer le monde des hommes. La transposition graphique de ce conte sur les façades du musée des Beaux-Arts et de l’Hôtel de Ville, au-delà de partager des valeurs de solidarité, d’altruisme, redéfinit les codes de la projection architecturale sur ce site emblématique de la Fête. Mêlant 20, 30, graphisme innovant et imagerie traditionnelle, le projet du Lapin dans la Lune développe des contrastes percutants et impactants pour le public de la Fête des Lumières.  

Les Subsistances

Fête des lumières 2021 : 20 Watts Artiste par Jordi Gali aux Subsistances de Lyon

© KG / FTV

20 Watts Artiste par Jordi Gali

Durant le mois de décembre, Lumières est une expérience de coopération, une création collective réalisée avec et par 30 habitant-e.s de la Métropole de Lyon dans le cadre de leur programme d’insertion professionnelle. lnvité-e.s à découvrir et à s’immerger dans le travail artistique de Jordi Galî, les participant-e.s sont accompagné-e.s dès le mois de septembre dans la conception de cette œuvre. Il s’agira d’un assemblage monumental et suspendu dans la cour des SUBS, composéde différents modules en bois et cordage. Sous la forme d’un vaisseau de 15m de long et 5m de large, Lumières est activé par les participants aux ateliers de manière dynamique toutes les 20 minutes. L’installation est prolongée dans l’ensemble de la cour des SUBS par une mise en lumière des façades par Sébastien Lefèvre, artiste connu de la Fête des Lumières, et d’une exposition dense retraçant  l’ensemble des ateliers.  

Gare St Paul

Fête des lumières 2021 : Nouvelle vague par Jeune création mapping des Hauts-de-France / Gare St Paul

© Jeune création mapping des Hauts-de-France

Nouvelle vague Artiste : Jeune création mapping des Hauts-de-France Nouvelle Vague est un ensemble de 3 projets de vidéo projection, qui vise à mettre en valeur des jeunes talents de la création audiovisuelle issus des Rencontres Audiovisuelles de Lille. Ces créations abordent sur la façade de la Gare Saint Paul le thème du voyage au travers de la diversité naturelle de notre planète jusqu’à l’espace. Un parcours qui aborde à travers un voyage magique la beauté d’une nature luxuriante.  

Place Louis Pradel

Fête des lumières 2021 : Phénix par Julien Menzel / Place Louis Pradel

© Julien Menzel

Phénix Artiste par Julien Menzel

Phénix est une installation inspirée de l’animal mythique, capable de renaitre de ses cendres par le feu. Il symbolise l’espoir et la renaissance, à l’image de certaines espèces en voie de disparition qui parviennent à se redévelopper. Par une variation d’éclairage chromatique, ses couleurs varient et évoquent l’aspect du plumage de beaucoup d’espèces en voie de disparition, tels le ara à gorge bleue ou perroquet à face jaune. Phénix est une installation qui donne une impression de légèreté, par un objet géométrique et flottant au-dessus du sol, d’une envergure de 15m de large sur 10m de long, animés par les tubes LEDs. La lumière vient donner du mouvement à cette installation mise en boucle sur une ambiance sonore de jungle, captée en Guyane.  

Parc de la Tête d’Or 

Fête des lumières : Ricochets par Jérôme Donna / Tête d’Or

© Jérôme Donna

Ricochets Artiste par Jérôme Donna

Miroir obscur et sombre, telle est la surface du lac du Parc de la Tête d’Or seulement accu pée par de fragiles reflets clairsemés et lointains. Mystérieux ou intrigant, ce plan d’eau paisible, laisse apparaitre de subtiles ondes circulaires lumineuses. Il devient le théâtre ludique et imaginaire où de furtifs ricochets frappent cet horizon majestueux. Ricochets propose au public un spectacle lumineux sur le fond du lac du parc de la Tête d’Or, avec un point de vue depuis la rive juste après l’île du Souvenir. L’on s’imagine lancer une pierre dans l’eau, et révéler des ricochets lumineux majestueux, des effets de gouttes qui irradient la surface du lac et se déploient avec ampleur pour s’élever jusqu’à la cime des grands arbres de la rive opposée.  

Colline de Fourvière

Fête des lumières : Visions par Luminariste / Colline de Fourvière :

© J. Sauvadon / FTV

Visions Artiste par Luminariste  

Grace à une projection de petites plaques de verres peintes à la main, les façades d’immeubles du quai Romain Rolland deviennent une toile pour contempler et explorer Visions. En s’inspirant des monuments de la colline de Fourvière (Saint-Jean, la basilique, le palais de Justice) et des symboles historiques qui y sont attachés, Luminariste crée une faune et flore fantasmagoriques à la manière des peintres symbolistes du XIXe siècle. Loin de la surenchère technologique, ce projet revendique un caractère artisanal dans son rapport à la lumière et dans sa mise en œuvre. D’abord, il ré-emploie de vieux projecteurs PIJI devenus désuets. D’autre part, le projet remplace des pellicules par des diapositives de verre, peintes à la main au sein d’un atelier de création de vitraux lyonnais labellisé Entreprise du Patrimoine Vivant.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments